Mount

Monter en informatique, c'est rendre tous les fichiers d'une structure de fichiers accessibles à un utilisateur individuel ou à un groupe. Dans certaines utilisations, cela signifie rendre un périphérique physiquement accessible. Par exemple, dans le domaine du stockage de données, le montage consiste à placer un support de données (tel qu'une cartouche de bande) sur un lecteur afin qu'il puisse fonctionner. Sur Macintosh, on parle de montage lorsque l'utilisateur insère un disque dans la machine.

Dans un environnement UNIX, la commande mount attache des disques ou des répertoires de manière logique plutôt que physique. Le montage Unix rend les répertoires accessibles en reliant un répertoire racine d'un système de fichiers à un autre. Cela les rend tous utilisables comme des sous-répertoires d'un même système de fichiers. Unix reconnaît les périphériques en fonction de leur emplacement physique. Ceci contrairement à Windows qui ne les reconnaît que par le nom de leurs fichiers (lecteur C :). Unix organise les répertoires selon une structure arborescente. Les répertoires peuvent être attachés en montant sur des branches. Un point de montage est l'emplacement du système de fichiers auquel le périphérique est attaché. Les montages peuvent être locaux ou distants. Un montage local relie les lecteurs de disques d'une machine de sorte qu'ils se comportent comme un seul système logique. Les montages distants utilisent le système de fichiers réseau (NFS) pour se lier à d'autres répertoires afin qu'ils puissent tous être utilisés ensemble comme un seul système de fichiers.